La plagiocéphalie ou le syndrome de la tête plate

Le 28 juin dernier, l’HAS lance une campagne de sensibilisation et de prévention des risques de plagiocéphalie du nourrisson. On en parle de plus en plus mais qu’est-ce que c’est réellement ?

C’est une déformation du crâne du nourrisson apparaissant dans les premiers mois de vie du bébé.

Comment traité une plagiocéphalie en ostéopathie

Il existe deux types de plagiocéphalie à ne pas confondre:

  • La plagiocéphalie vraie ou craniosténose : C’est une fermeture prématurée d’un ou de plusieurs sutures du crane du bébé. C’est une pathologie très rare, dépistée très tôt à la maternité ou par le pédiatre et pour laquelle le traitement est uniquement chirurgical.
  • La plagiocéphalie positionnelle: C’est une déformation du crâne du bébé de plus en plus fréquemment retrouvée ces dernières années depuis la campagne de prévention du couchage sur le dos (campagne néanmoins très efficace et indispensable dans la lutte contre la mort subite du nourrisson). C’est une pathologie qui affecte environ 20% des nourrissons de moins de 6 mois.

Dans cet article nous traiterons uniquement de la plagiocéphalie positionnelle.

Les différents types de déformations

La plus fréquente est la plagiocéphalie ( 99% des cas).

aplatissement de la tête du bébé, comment traité une plagiocéphalie en ostéopathie?

Elle correspond à un aplatissement au niveau occipital, le plus souvent accompagnée par une avancée de l’oreille et un bombement au niveau du front du même côté donnant un aspect de tête en parallélogramme.

 

Cependant, il existe différentes catégories de déformation selon le lieu de l’aplatissement comme la brachycéphale ou la scaphocéphalie.

Marine Ostéopathe D.O. Traitement de la plagiocéphalie et déformations du crane du nourrisson

Marine Ostéopathe D.O. Rennes Traitement de la plagiocéphalie et déformations du crane du nourrisson

Les causes de la plagiocéphalie:

Les causes sont encore discutées et font l’objet de nombreuses études.

Durant les premiers mois de vie le crâne des nourrissons est très souple ce qui le rend très malléable et peut causer rapidement des déformations. De multiples facteurs peuvent intervenir dans l’apparition de l’aplatissement de la tête. C’est pourquoi il est complexe d’en déterminer l’origine.

1/Le torticolis congénital

Lorsque le bébé présente un torticolis, il éprouve une impossibilité de tourner la tête correctement d’un côté par rapport à l’autre. Cette restriction de mobilité est causée par une tension excessive du SCOM causant un blocage des cervicales, des tensions musculaires asymétriques et des compensations posturales. Cela entraîne un appui de la tête du bébé qui va se faire toujours au même endroit et qui entraîne un aplatissement du crane sur cette zone. Selon des études le torticolis congénital est associé dans 73 % des cas à une plagiocéphalie.

2/La position prolongée sur le dos

L’influence du couchage sur le dos a été mise en évidence comme ayant une influence sur la déformation du crâne du nourrisson. En 10 ans le taux de plagiocéphalie a augmenté de manière significative suite aux campagnes de prévention de couchage sur le dos des bébés.

3/L’accouchement

Plusieurs facteurs peuvent avoir un impact :

  • Les accouchements longs ou compliqués notamment lors de l’utilisation de forceps ou ventouses qui vont induire des forces de traction très importante au niveau du crane
  • L’utilisation de manœuvres obstétricales (rotation forcée de la tête du bébé, appuis sur le ventre de la maman…)
  • La prématurité
  • Le type de présentation.

4/ Causes utérines

La position de l’enfant durant la grossesse pourrait avoir une influence sur la forme du crâne. Il a ainsi été montrer que les jumeaux ont plus de chances de développer une déformation par rapport à une grossesse unique. L’engagement précoce du bébé, peut également avoir un impact sur la forme du crane, car pendant cette période la tête du bébé est en contact étroit avec le bassin de la maman. D’autres facteurs peuvent également rentrer en jeu comme les malformations utérines, l’oligoamnios (baisse de la quantité de liquide amniotique), alitement de la maman…

Les conséquences de la plagiocéphalie

Au de-las d’un aspect esthétique, la plagiocéphalie sévère pourrait à long terme avoir des conséquences plus graves qui font encore l’objet de plusieurs recherches scientifiques. Plusieurs conséquences sont supposées:

 

  • Un retard psychomoteur a été constaté chez certains enfants dans plusieurs études sur des enfants de 6 ans présentant une plagiocéphalie importante.traitement ostéopathie pour les bébés attein d’aplatissement de la tête ou plagiocéphalie
  • Troubles auditifs
  • Troubles ORL: Rhinites, otites, sinusites
  • Troubles de la vue: les plagiocéphalies sont souvent associées à des problèmes de strabisme
  • Scoliose: en effet on retrouvera une posture compensatoire de l’enfant, ainsi que des tensions asymétriques qui pendant la croissance pourront entraîner une adaptation vertébrale pouvant aller jusqu’à la scoliose.
  • Asymétrie de la face, problème de mal occlusion, de mastication, risque d’appareillage accru et de traitement orthodontique importants.

Pour les parents, comment repérer cette plagiocéphalie?

Il est important de dépister la plagiocéphalie le plus tôt possible. Les parents ont donc un rôle prépondérant et doivent faire attention à certains éléments.

Comment traité une plagiocéphalie en ostéopathie

Vous devez observer si votre bébé dort avec la tête tournée toujours du même côté. Vous pouvez observer la forme du crane de votre bébé à la recherche d’un méplat au niveau du crâne ou qu’il a une asymétrie au niveau du visage ( un œil plus grand que l’autre, une oreille plus avancée que l’autre, bombement d’un coté du front par rapport à l’autre… ).

Comment prévenir l’apparition de la plagiocéphalie?

Quelques conseils simple et faciles à mettre en place: favoriser les changements de position et stimuler votre bébé par des jeux, des activités sur le ventre ou sur le coté dans la journée et limiter le temps d’éveil sur le dos. Lors du biberon ou de la téter préférer alterner bras droit, bras gauche afin d’assurer une symétrie des tensions lors de la succion. 

Avec le temps, dans certaines plagiocéphalies légères on peut observer une récupération de la déformation spontanément de par l’installation du tonus musculaire du bébé. Les cheveux du bébé poussent ou masquent légèrement la déformation. Cependant, plusieurs études ont montré qu’il est très fréquent que l’asymétrie persiste et peut être retrouvée jusqu’à l’âge adulte. N’hésitez pas à consulter un ostéopathe dans les premiers mois de vie du bébé ce qui permettra de faire un bilan des restrictions de mobilité et d’harmoniser les tensions si nécessaire.

Ostéopathie et plagiocéphalie

En savoir plus sur les motifs de consultations qui peuvent être pris en charge en ostéopathie pour les bébés.

Sources:

  • http://www.journalosteopathie.com/Plagiocephalie_42.pdf
  • “Sternomastoid imbalance versus congenital muscular torticollis: Their relationship to positional plagiocephaly”, Cleft Palate and Craniofacial Journal
  • https://www.cps.ca/fr/documents/position/plagiocephalie-positionnelle
  • http://association-plagiocephalie-info-et-soutien.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *